Pourquoi mon chien aboie-t-il ?
11/01/2018
Arbre à chat : quel intérêt pour votre chat ?
08/02/2018
Montrer Tout

Quelles solutions pour faire garder Médor et Mistigri ?

Votre famille et vos amis se sont cotisés pour vous offrir le voyage dont vous aviez toujours rêvé. Alors que vous vous apprêtez à entamer pour la troisième fois votre danse de la joie, vous croisez le regard interloqué de votre poilu(e). Et là, patatras, l’euphorie retombe aussi durement qu’une biscotte sur le sol. « Mais… Que vais-je faire de toi ? » Vous avez beau tourner le problème dans tous les sens, vous ne pouvez malheureusement pas emmener votre animal (séjour touristique en autocar, hébergement n’acceptant pas les chiens, etc).

Ne désespérez pas, vous ne serez pas obligé(e) de renoncer à votre voyage : des solutions existent. On peut les regrouper dans deux catégories : la garde à domicile et la garde extérieure.

 

 

 

La garde à domicile

En famille

La solution la plus rassurante pour votre boule de poils est de la faire garder, à domicile, par un membre de votre famille, ou, tout au moins, par une personne connue. Ainsi, Médor et Mistrigri restent chez eux, gardent leur rythme de vie habituel ainsi que leurs petites habitudes. De plus, ils bénéficient d’une présence humaine à leurs côtés. C’est vraiment la solution « idéale » notamment pour votre chat. En effet, le chat étant un animal territorial, tout changement d’environnement peut être plus ou moins anxiogène pour lui. Rester chez lui est donc la solution la moins perturbante pour votre chat. De votre côté, c’est également plus sécurisant : vous confiez votre animal à quelqu’un qui a toute votre confiance.

 

 

Les pet sitters ou visiteurs promeneurs

Néanmoins, il est possible que vous n’ayez personne de votre entourage de disponible durant votre absence.

Dans ce cas, vous pouvez faire appel à des pet sitters. Plusieurs types de prestations s’offrent à vous.

La plus « complète » est celle où le pet sitter s’installe chez vous et, de ce fait, garde la maison et ses occupants à quatre pattes. Attention, cela ne signifie pas que cette personne sera 24h/24h chez vous. Le pet sitter peut profiter de l’occasion pour faire du tourisme ! Quoiqu’il en soit, cette solution est celle qui se rapprochera le plus de la vie de famille à laquelle est habitué votre animal.

 

 

Si la personne devant garder votre animal n’habite pas dans votre secteur, un contact téléphonique est prévu. Sinon, vous pourrez la rencontrer. Certains sites acceptent que la garde à domicile n’excède pas une journée. D’autres n’offrent cette possibilité qu’à partir de 48h de garde.

Vous pouvez également opter pour une simple visite à domicile. Si votre animal supporte bien la solitude, cela peut être intéressant. Vous décidez de la fréquence des visites (une à plusieurs par jours) durant lesquelles le pet sitter donnera à manger à votre animal, lui mettra de l’eau fraîche, le dorlotera, jouera avec lui, changera la litière du chat, etc. Vous pouvez également demander à ce que votre chien soit promené. En règle générale, ces visites durent entre une demi-heure et une heure.

Enfin, l’option la plus « légère » est celle où le pet sitter vient uniquement promener votre chien. Là encore, c’est vous qui choisissez la fréquence des promenades. En règle générale, les promenades durent entre une demi-heure et une heure, en fonction des besoins du chien. Pour des raisons de sécurité évidentes, ces promenades se font toujours en laisse. Même si votre chien a un excellent rappel, il ne pourra donc pas être promené en liberté.

 

 

Vous pouvez également solliciter une visite juste pour vérifier que tout va bien (si vous ne partez qu’une journée par exemple).

 

Tarifs

Les tarifs dépendent bien entendu de la durée de votre absence et de l’option choisie. Pour les chiens, la race peut entrer également en ligne de compte (plus le chien est gros ou s’il est catégorisé 2, plus les tarifs augmentent chez certains prestataires). En outre, si votre animal nécessite des soins particuliers (traitement médicamenteux à administrer, blessure à soigner, incontinence d’un animal âgé, préparation de repas B.A.R.F. [alimentation naturelle à base de viande crue], brossage d’un chat angora, etc), un supplément vous sera demandé dans la grande majorité des cas.

 

 

A titre indicatif, une promenade quotidienne pour son chien peut coûter, en moyenne, entre 10 et 25€ par jour. Les tarifs pratiqués pour la simple visite à domicile sont sensiblement les mêmes. Pour une semaine de garde, il vous en coûtera, environ, entre 125€ et 140€.

Ces tarifs sont ceux proposés par des organismes qui ont recruté leurs gardiens d’animaux. Avant de signer votre contrat, vous pourrez contacter la personne recrutée, la rencontrer si vous n’habitez pas trop loin, voir les avis déposés par d’autres clients. Même si, souvent, ce sont des retraités bénévoles qui s’occuperont de votre animal, vous devrez payer les services de l’organisme qui vous aura mis en relation.

Bien entendu, si vous cherchez sur des sites généralistes, dans la rubrique des petites annonces, vous trouverez moins cher. Cependant, il s’agira de « travail au noir » avec tout ce que cela implique au niveau de la loi… « Pas vu, pas pris », c’est votre choix mais en cas d’accident, cela vous coûtera beaucoup plus cher qu’une garde « légale» ! De plus, vous pourrez également tomber sur des arnaqueurs puisqu’il n’y a aucun contrôle…

 

La garde extérieure

Famille d’accueil

En ce qui concerne la garde extérieure, on retrouve la même prestation que l’offre « complète » mais, cette fois-ci, votre boule de poils est gardée au domicile du pet sitter.

 

 

Des rencontres sont organisées pour s’assurer que le contact est bon. D’autre part, il est possible que le pet sitter possède lui aussi un ou plusieurs animaux. Les rencontres sont donc nécessaires également pour s’assurer de l’entente entre les différents animaux. Si votre animal est âgé et a besoin d’un environnement calme, vous pourrez choisir une famille sans enfants en bas âge. Tout comme vous pouvez choisir, pour vos locations de vacances, selon certains critères tels la présence ou non d’une piscine, ici, vous pourrez opter pour la présence ou non d’un jardin, d’enfants, pour une maison ou un appartement.

Cette solution peut tout à fait convenir aux chiens n’ayant pas de problème de sociabilité et qui ne seront pas stressés par un « déménagement » provisoire. Pour les chats, c’est vraiment au cas par cas.

Le tarif est souvent similaire à ceux de la garde à domicile.

 

Service d’entraide

Certaines associations de protection animale proposent un service d’entraide, totalement gratuit. Avec un peu de chance (et de rapidité!), vous pourrez trouver une personne dévouée, prête à garder votre boule de poils bénévolement. Bien évidemment, la nourriture et la litière seront à votre charge.

Sur les sites de locations saisonnières, vous pourrez également trouver, parfois, des personnes qui échangent leur logement contre le service de garde de leurs animaux. Attention, toutefois, car ici, il n’y a aucun contrôle. Vous pouvez donc tomber sur des escrocs…

 

 

Pension canine / féline

Votre chien sera dans un box individuel ou parfois à deux, si affinités. Si vous êtes l’heureux propriétaire d’une meute, la plupart des pensions possèdent des boxes pouvant accueillir plusieurs chiens. Leur répartition se fera selon les ententes.

Pour les chats, soit ils sont dans des loges individuelles, soit dans des chatteries, au contact d’autres congénères.

C’est pourquoi, tout animal mis en pension devra être à jour de ses vaccins et vermifuges et traité contre les puces et tiques. Bien entendu, il doit être pucé (ou tatoué). Le carnet de santé vous sera demandé et restitué à l’issue de la garde.

Avant de confier Médor ou Mistigri à une pension, rendez-vous sur place afin de vérifier les installations, boxes, espaces de détente, etc.

En moyenne, le tarif par journée débute souvent à 10€. Il arrive que certaines pensions intègrent la nourriture (croquettes) et la litière dans leurs tarifs.

 

 

Qui sont les pet sitters ?

Pet sitter ou visiteur promeneur est un métier à part entière. A ce titre, il existe une réglementation obligeant les pet sitters à :

                        * détenir le certificat de capacité animalier

                        * être agréé et avoir l’autorisation de la Direction des Services Vétérinaire

                        * être assuré, avoir l’assurance responsabilité civile professionnelle

Si vous passez par une société ou une association délivrant ce genre de services, ces critères auront été vérifiés et validés. Vous pouvez donc être confiants quant au sérieux des personnes. De plus, les familles d’accueil ainsi que les visiteurs promeneurs sont évalués par les clients qui rédigent un avis, visibles sur les sites. Cela peut donc éviter des déconvenues.

Quelque soit le mode de garde choisi, de plus en plus de familles d’accueil et visiteurs promeneurs envoient des photos, voire des vidéos, de votre animal afin que vous vous rendiez compte que tout va bien. Certains installent même des caméras afin que vous puissiez être totalement rassurés.

 

 

Comme vous pouvez le constater, il existe de nombreuses solutions afin que vous puissiez partir en vacances sans culpabiliser. Hormis la garde à domicile par une personne déjà connue de votre animal, nous ne pouvons pas vous conseiller une solution plutôt qu’une autre. Cela dépend vraiment du caractère de votre animal. Le budget bien entendu est également à prendre en compte. Sachez cependant que l’on trouve de plus en plus d’associations de protection animale proposant ces services. On a donc affaire à des personnes aimant les animaux et sachant s’en occuper avec des tarifs intéressants.

Enfin, il existe de plus en plus d’organismes proposant les services de familles d’accueil et pet sitters. Quand on sait qu’en 2016, les Français possédaient 13,5 millions de chats et 7,3 millions de chiens (enquête FACCO / KANTARS TNS), il est évident qu’il y a un marché à se partager… C’est pourquoi, il est nécessaire d’avoir, plus que jamais, un regard critique. Quand certains organismes proposent de ne promener votre chien qu’une fois tous les deux jours, on peut supposer que ce n’est pas l’intérêt de l’animal qui les guide mais l’appât du gain… De la même manière que l’on ne confierait pas ses enfants au premier venu ou à celui qui nous propose le meilleur tarif, votre animal mérite que l’on prenne le temps de bien se renseigner.

 

Elodie Le Droucpéet

 

1 Comment

  1. sylvie califano dit :

    Super tous les articles
    bravo !
    cordialement

    sylvie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *