Faut-il stériliser son chien et pourquoi ?
06/12/2023
Montrer Tout

Histoire du petit lapin qui ne mangeait pas de foin

Maitrosnich, le petit lapin

Il était une fois un petit lapin qui ne mangeait pas de foin. Non pas qu’il ne voulait pas mais ne pouvait pas, car ses dents trop douloureuses l’en empêchaient. Il avait 4 ans lorsqu’il est arrivé à la maison et un caractère bien trempé. C’était un petit mâle avec un drôle de prénom qui lui allait comme un gant : Maitrosnich !

Avant son arrivée à la maison, il mangeait des mélanges fabriqués pour les lapins et vendus en supermarché. Malheureusement, il n’avait pas eu l’habitude de manger des légumes riches en fibres.

Il appréciait la liberté qu’il avait dans toute la maison, il faisait la fête quand il nous voyait et tournait autour de nous en émettant un petit son venant de sa gorge. Il avait un poil très doux et soyeux, c’était une petite tête de lion.

La plupart des lapins rongent et croquent les fils électriques, pas ce petit bout. Il n’y a pas que des inconvénients à avoir des problèmes de dents !!!

Une chambre lui avait été attribuée avec, à l’intérieur, une maison, un panier bien douillet et des tapis moelleux.
(Note : Les lapins ont besoin d’un sol adapté. Dans la vie sauvage, les lapins vont et viennent dans la plaine, les champs c’est-à-dire l’herbe, la terre. C’est loin d’être le cas dans une maison, le carrelage ressemble plutôt à une patinoire. Le sol a une grande importance pour la santé de nos lapins, ses pieds ne sont pas faits pour être sur des sols durs et glissants.)

Au bout de quelques temps, une visite chez un vétérinaire NAC, s’imposait car il n’arrivait plus à manger. Ses molaires lui causaient des douleurs et provoquaient des infections dans la bouche. Il pesait environ 1kg 5. Il était petit mais costaud !

Il n’hésitait pas à grogner lorsque quelque chose ne lui plaisait pas. C’était un petit lapin qui mangeait essentiellement des extrudés riches en fibres, conseillés par le vétérinaire, et du céleri branche. Il adorait la pomme. Adieu les mélanges riches en céréales !

De fil en aiguille, il a fallu lui enlever des dents, heureusement, il avait un vétérinaire NAC fabuleux qui s’est parfaitement adapté à son métabolisme peu ordinaire. Le gros avantage de ce vétérinaire, c’est qu’il n’endormait pas ce Loulou lorsqu’il lui limait les dents sauf quand il l’opérait, bien évidemment. Il avait aussi compris qu’il ne pouvait pas manger comme les autres lapins. C’est vrai qu’il cumulait en plus de ses dents, des problèmes de digestion…

Après chaque opération dentaire, il ne mangeait plus pendant plusieurs jours. Il a eu régulièrement des séances de gavage quand il ne pouvait plus manger : une pâte riche en fibres donnée à la seringue. Il n’aimait pas ça du tout. Le gavage n’est pas évident à effectuer mais parfois nécessaire, à condition de ne pas s’acharner.

Quand il n’arrivait plus à manger son alimentation, nous arrivions à le récupérer et le requinquer avec au départ des graines de tournesol puis avec le temps, des flocons d’avoine. Ce n’est pas à la base, une nourriture pour lapin mais ça nous a permis de l’aider, quand c’était trop difficile pour lui.

Que c’était doux lorsqu’il se mettait dans notre cou avec son petit nez qui allait bon train et qui reniflait nos odeurs.
Les insomnies étant souvent présentes, il était plaisant de rester avec lui sur ses tapis ou près du feu. Il se couchait tout près ou alors posait ses petites pattes le long des jambes, c’était tellement léger et doux !

La relation était vite devenue fusionnelle, il comprenait tout, nos émotions, ce que nous voulions et attendions de lui. Il lui arrivait souvent de grimper sur nous lorsque nous étions au sol mais attention, ses tapis lui appartenaient, pas question de trop déborder au risque de se faire pousser !!!

Il a passé 5 ans avec nous dans la maison, en liberté. 5 ans de bonheur même si tous les mois, il allait chez le vétérinaire faire limer ses dents. Il était reconnaissant, il pouvait manger.

Il ne faut pas croire qu’un lapin, aussi petit soit-il, ne ressente rien. Au contraire, il a des émotions, il comprend. Il a apprécié les communications animales effectuées avec lui et qui nous ont permis d’aller aussi loin et de savoir ce qu’il souhaitait et comment il se sentait.

Il adorait que je lui chuchote des mots à ses oreilles. Il ne bougeait plus et écoutait attentivement, il n’y a pas qu’aux chevaux que l’on peut murmurer !

Fabienne et son lapin Maitrosnich

Je n’oublierai jamais ce petit Être sensible et intelligent qui a partagé notre vie. Il me manque beaucoup.

Il est parti à l’âge de 9 ans et a laissé un vide énorme. Il faisait partie de la famille et sa présence nous a appris beaucoup. Il nous a apporté la joie, le bonheur mais aussi la connaissance des lapins, leur caractère, leur sensibilité. Je le remercie pour tout cela.

Malgré toutes ses difficultés, il a vécu 9 ans. Il est resté aussi longtemps pour nous, puis a demandé à être aidé pour partir. Il était temps pour lui de rejoindre le Royaume des Lapins, un royaume avec des prairies vertes pour pouvoir goûter à la pleine liberté ! Le vétérinaire nous a très bien accompagnés durant ses derniers moments.

Lapin à l'écoute

 

J’ose espérer qu’il a appris aussi à notre contact que tous les humains ne sont pas des êtres maltraitants.
Malheureusement, les lapins que l’on appelle de compagnie sont souvent condamnés à vivre enfermés dans une cage. Posez-vous la question si vous réussiriez à vivre plusieurs années dans 1 M2. C’est ce que l’on appelle une prison sauf qu’un lapin n’a pas commis d’actes malveillants !

Surtout si vous adoptez un lapin, permettez-lui la liberté et lorsque vous ne le trouvez pas bien, allez voir un vétérinaire NAC qui possède tous les outils pour regarder l’intérieur de sa bouche. Il arrive souvent que des lapins meurent de faim, les propriétaires estiment alors qu’un lapin n’a pas besoin de voir un vétérinaire, ce n’est qu’un lapin après tout…

Les dents des lapins poussent très vite, aussi vite que les ongles des humains. Le foin et l’herbe permettent de les limer naturellement. La majorité des lapins doit manger son volume en foin tous les jours. Même pour un lapin qui mange correctement, il est bien de consulter un vétérinaire NAC pour un contrôle.

C’est avant tout un Être doté d’une extrême sensibilité avec des besoins et une éthologie qu’il est nécessaire de connaître avant un achat ou une adoption. On ne prend pas un lapin pour faire plaisir à un enfant, comme d’ailleurs n’importe quel autre animal.
Ce qu’il est important de savoir avant d’adopter un lapin, c’est que c’est un animal social et que seul, il risque de s’ennuyer. Si vous pensez ne pas pouvoir respecter l’éthologie du lapin alors n’en prenez pas. Si notre petit Loulou était le seul lapin à la maison, c’est parce que nous n’avons pas pu faire autrement, nous l’avons récupéré tardivement et il avait des problématiques de santé.

Cet article est un hommage à ce petit Être qui nous a accompagnés pendant 5 ans mais aussi à tous les autres lapins qui méritent autant d’attention que n’importe quelle espèce.

Si vous souhaitez des conseils pour votre lapin n’hésitez pas à me contacter par le biais de l’association, j’en serais enchantée.

Fabienne MONCHEAUX

Date de publication : le 13 décembre 2023


 

Vous pouvez retrouver tous nos services (entretien comportemental, communication animale, web-conférences, articles, formations, et livres) en cliquant ici :
👉 https://comportementalistespourtous.org/nos-services/ 👈

 

2 Comments

  1. Nathalie JOSPIN dit :

    Très touchant et émouvant ! Merci de nous sensibiliser à ces petits êtres tellement adorables que beaucoup n’hésitent pas à les offrir à l’occasion des fêtes…

  2. Patricia dit :

    Très belle histoire !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *