Pourquoi cette période de confinement a pu rendre certains chiens peureux ou agressifs ?
11/05/2020
Pourquoi votre chat fait-il ses besoins hors de sa litière ?
07/06/2020
Montrer Tout

Pourquoi votre chien fait-il ses besoins dans la maison ?

Pourquoi votre chien fait-il ses besoins dans la maison ?

Votre chien urine chez vous plutôt que dehors ? Pire, il fait « pipi caca » partout ?
Vous vous demandez pourquoi il agit de la sorte ? Pour marquer son territoire ? Se venge-t-il de vos absences ?
Et, surtout : comment empêcher votre chien de faire ses besoins dans la maison ? Quelle est la solution ?

Pour répondre à ces questions, voyons ensemble différents cas de figure.

 

S’assurer que c’est un problème de comportement

Avant tout, il est nécessaire d’écarter tout problème lié à la santé. En effet, il est possible qu’un chien ne contrôle pas ses besoins pour une raison physiologique, liée à une prise de médicaments (diurétiques, corticoïdes, …) , ou en cas de trouble organique (désordre intestinal, incontinence, …). C’est alors un problème médical et il faut consulter un vétérinaire.

Les exemples cités ici relèvent du problème comportemental qu’on appelle la malpropreté : votre chien se soulage volontairement, mais dans un endroit inapproprié.

 

1/ Il n’a pas appris lorsqu’il était chiot

Pour un chien, être propre signifie ne pas faire ses besoins là où il dort. Par exemple, un chien qui a grandi en vivant à l‘extérieur a appris à se soulager au moment et à l’endroit de son choix.

Quand le chien partage par la suite notre foyer, on exige de lui qu’il se retienne sur des périodes parfois bien longues et qu’il n’élimine que dehors. C’est un fonctionnement totalement différent de ce qu’il avait connu jusque-là !

Rassurez-vous, même un chien adulte peut apprendre la propreté. Il s’agira d’être patient et constant pour lui faire comprendre ce que vous attendez de lui.
Des sorties fréquentes sont nécessaires au début, afin qu’il apprenne à se retenir. Comme pour un chiot, l’idéal sera d‘anticiper, en sortant juste après une sieste, un repas, des jeux.

N’hésitez pas à le féliciter exagérément par la voix et des caresses lorsqu’il fait ses besoins à l’extérieur. Il mémorisera d’autant mieux en lui partageant votre joie !

 

2/ Il vient d’un refuge

Un séjour en refuge peut avoir des conséquences sur le comportement de l’animal. C’est notamment le cas lorsque le chien passe son temps dans une cage et qu’il est obligé de « se faire dessus ». Au mieux, il peut s’éloigner un peu de son couchage, mais cela reste dans son box. Il intègre alors, malgré lui, à faire ses besoins dans son lieu de vie.
Lorsque vous l’adoptez, son lieu de vie devient votre habitation et il sera tout aussi normal pour lui de s’y soulager.

Là aussi, il faudra être très patient avec lui, pour qu’il apprenne le comportement souhaité. La clé est d’être constant et d’envoyer des messages clairs.

 

 

3/ Il fait en cachette

Voilà un exemple très commun d’incompréhension entre humains et chiens !
Si votre chien ne fait pas ses besoins en votre présence, c’est probablement qu’il n’a pas compris les messages que vous lui envoyez. Vous l’avez surpris à se soulager dans la maison et vous l’avez réprimandé ? Le chien a alors associé “j’élimine en présence de mon humain” = “je me fais sanctionner”. Sa solution sera d’éviter à tout prix de faire devant vous.

Il est impératif de reprendre des bonnes bases pour son éducation. Un point important sera de ne pas râler si vous le surprenez. Et ne surtout pas lui mettre le nez dedans, cela n’aura pas du tout l’effet escompté.
Si vous réussissez à anticiper, emmenez-le dehors, sans rien dire, dès que vous voyez qu’il se prépare à se soulager.
Si vous remarquez les déjections après coup, isolez-le pour qu’il ne vous voit pas nettoyer, avec sérénité autant que possible.

 

4/ Il attend d’être rentré

Vous promenez votre chien régulièrement, mais ce n’est qu’une fois à la maison qu’il se soulage ?
Votre chien a pu associer ses besoins à la fin de la balade. C’est le cas si, auparavant, vous le rentriez dès qu’il avait éliminé. Désormais, il se retient pour prolonger le plus possible ce moment en extérieur.
Il faut alors lui faire comprendre qu’il peut faire ses besoins et continuer la balade sans être systématiquement rentré juste après.

Une autre possibilité est qu’il ne se sent pas rassuré dehors et attend d’être au calme, dans un environnement sécurisant, pour se soulager.
Vous pourrez lui apprendre progressivement à apprécier les balades en extérieur, toujours avec patience et en rendant l’expérience positive, par exemple grâce à des jeux.

 

5/ Il marque son territoire

Si vous avez un chien mâle, en particulier s’il n’est pas castré, il pourra vouloir marquer son territoire, y compris chez vous.
Cela peut arriver si l’animal n’est pas à sa place, si vous le laissez faire un peu tout ce qu’il veut, ou bien si c’est une fois oui, une fois non… il ne sait pas à quoi s’en tenir.

Il vous faut alors vous positionner en leader, avec douceur mais fermeté. Cela passe par instaurer des règles de vie à la maison, afin que le chien se sente bien cadré et en sécurité.

 

6/ Il est anxieux

Le chien est un animal sensible qui est sujet aux anxiétés. Lorsqu’il ne parvient pas à gérer ses émotions, il peut s’oublier dans la maison.
C’est le cas par exemple s’il a des difficultés à supporter votre absence.
Pensez bien qu’il ne cherche absolument pas à se venger, c’est simplement un signe de sa détresse émotionnelle.

Il s’agira de trouver la ou les sources de son anxiété et d’y remédier. S’il ne sait pas rester seul, il faudra lui apprendre à être serein, y compris en votre absence.
Ne cherchez pas à le réconforter, cela pourrait avoir l’effet inverse et renforcer l’anxiété.

Vous le savez sûrement, votre chien est capable de sentir vos émotions, par exemple le stress, et vous les lui transmettez involontairement. N’oubliez donc pas de prendre soin de vous également.

 

 

Des solutions pour chaque situation

Vous l’aurez compris, les causes de malpropreté sont très variées !
Chaque situation a ses particularités et les solutions sont à adapter pour chaque duo chien/humain. Il s’agit de bien analyser le cas de votre animal, et les raisons pour lesquelles il fait ses besoins chez vous. C’est ce que nos comportementalistes vous proposent à travers les séances de l’association.

Lundi 1er juin à 19h30, vous pourrez assister à une petite conférence sur la malpropreté du chien, suivie de plusieurs « coachings » de conseils personnalisés. C’est entièrement gratuit, n’hésitez pas à vous inscrire : l’inscription se fait via ce lien.

Pour toute question ou demande, écrivez-nous à l’adresse contact@comportementalistespourtous.org

 

Cathy CZARIK

 

1 Comment

  1. Valérie Rault Barboza dit :

    Merci beaucoup, ça m’aidera à apporter les meilleurs conseils <3<3<3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *