Respecter son cheval : quels sont ses besoins ?
15/04/2020
Pourquoi votre chien fait-il ses besoins dans la maison ?
24/05/2020
Montrer Tout

Pourquoi cette période de confinement a pu rendre certains chiens peureux ou agressifs ?

Pourquoi cette période de confinement a pu rendre certains chiens peureux ou agressifs ?

 

Peut-être avez-vous remarqué, depuis le début du confinement, que votre chien semble quelque peu « changé ». Ses réactions sont plus vives lorsqu’un élément dont il n’a pas l’habitude entre dans son champ de vision. Il est plus facilement surpris ou bien il commence à devenir agressif pour des choses qui n’avaient jamais posé problème. Pas de panique ! Il y a une explication logique à ce changement de comportement !

Des explorations limitées

Évidemment, qui dit confinement dit sorties restreintes et il n’y a pas que vous qui le subissez ! Votre chien peut être bien plus affecté par ce manque de sorties et de nouveautés qu’il n’y paraît. Si nous, humains, avons la possibilité d’utiliser internet pour nous tenir au courant, pour discuter avec nos amis ou encore pour jouer à des jeux en ligne, ce n’est pas le cas de notre cher toutou. Où sont passées toutes ces bonnes odeurs attrayantes qu’il rencontrait en promenade ? Où sont les bruits des voitures qui passaient à fond dans la rue ? Où sont les jeux entre congénères ? Pendant le confinement, toutes ces activités qui permettaient à notre chien de stimuler ses différents sens, de lui faire découvrir de nouvelles expériences ou simplement ces bruits du quotidien, ont souvent disparu ou sont nettement diminuées. Et tout comme nous pouvons perdre une bonne habitude, il en va de même pour nos compagnons à quatre pattes.

La diminution de ces activités de stimulations et ces habitudes peut entraîner la surprise face à des objets du « quotidien » : un vélo, une moto et même un autre chien. Cette « dés-habituation » peut entraîner de nouveaux comportements chez votre chien comme une peur jusqu’alors inconnue. Il ne s’agit pourtant pas de quelque chose d’anormal : un chien, tout comme un humain, a besoin de pratiquer, de voir, de s’entraîner afin de garder en mémoire les objets et les bruits. Tout comme nous pouvons être effrayés lorsqu’un pétard explose sans prévenir à côté de nous, notre cher ami poilu peut prendre peur quand un objet dont il n’a plus l’habitude arrive sur lui.

Le confinement oblige également à rester plus chez nous et donc à limiter les balades. Notre chien a beau être adorable et faire de son mieux pour supporter cette situation, il n’en demeure pas moins qu’il ne peut se dépenser aussi souvent qu’il le souhaiterait. Or, l’énergie qu’il n’a pas pu exprimer durant ses courses folles et ramassages de bâtons de toutes tailles, il va devoir l’exprimer autrement, car sans exutoire, une forme d’agressivité peut apparaître.

 

 

Des repères désorganisés

Avant le confinement, notre chien avait ses petites habitudes : quand papa se levait, il savait que c’était l’heure de manger. Ensuite, maman se levait un peu plus tard et lui ouvrait la porte pour qu’il puisse sortir dans le jardin. Quand il entendait les enfants descendre les escaliers, il savait que c’était l’heure de rentrer pour avoir peut-être quelques grattouilles. Sauf qu’avec le confinement, papa et maman se lèvent à la même heure et réveillent immédiatement les enfants. Notre fidèle compagnon ne comprend plus trop ce qu’il se passe. Tout est chamboulé, il a perdu ses repères. Certains chiens vont devenir plus craintifs, d’autres, au contraire, vont commencer à agir avec agressivité à ce nouvel environnement dont ils ne retrouvent plus les codes. Où est sa place à présent ? Comment va-t-il faire pour comprendre que tout va re-basculer comme « avant » ? Le confinement est peut-être terminé pour nous mais nos animaux vont avoir besoin que nous les aidions à assimiler tous ces changements.

Chose également à prendre en compte, notamment pour la fin de ce confinement : notre toutou vient de passer deux mois avec nous, presque 24h sur 24h. Il n’a plus l’habitude de rester seul pendant que vous êtes au travail ou lorsque les enfants sont à l’école. Pour limiter des complications post-confinement, il est important de laisser par moment votre chien seul durant la journée et de ne pas le solliciter sans cesse. Pour qu’il conserve l’habitude de s’occuper seul et de ne pas avoir l’attention de ses humains dès qu’il le souhaite, il sera nécessaire de ne pas répondre à toutes ses demandes et de le laisser petit à petit, de plus en plus souvent, se gérer tout seul. Une période de transition peut être aménagée pour faciliter le retour à la vie « normale ».

Afin de répondre à toutes vos questions sur l’agressivité de votre chien, nous vous proposons de nous rejoindre pour une petite conférence sur le sujet, qui sera suivie de quelques séances de conseils. N’hésitez donc pas à vous inscrire pour profiter de ces séances gratuites : elles auront lieu lundi 18 mai à 19h30.

 

L’inscription se fait via ce lien

 

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou demande sur contact@comportementalistespourtous.org

 

Patricia CANEPA

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *