Comment établir une relation épanouie entre mes chiens ?
23/02/2021
Morsures : Comment les éviter ?
03/04/2021
Montrer Tout

Comment réussir la cohabitation entre mon chien et mon chat ?

Ah les chiens et les chats… Que de légendes et de préjugés autour de nos deux compagnons de vie ! On dit bien : « s’entendre comme chien et chat » pour des personnes qui ne peuvent pas s’entendre. En Grande-Bretagne, on parle d’une pluie battante en disant : « it’s raining cats and dogs » qui illustre les poursuites légendaires des uns et des autres.

Mais est-ce inéluctable ? Les chiens et les chats sont-ils voués à se détester et à se poursuivre ?

Nous allons voir que ceci n’est absolument pas une fatalité et que ces deux mammifères peuvent tout à fait cohabiter si l’on respecte leurs fonctionnements respectifs.

 

Mais tout d’abord voyons ce qu’est un chien et ce qu’est un chat :

  • Le chien est un animal social qui préfère la vie en meute, c’est-à-dire en famille. Il a des codes canins très précis et un fonctionnement hiérarchique pyramidal, avec un couple de leaders (les parents) au sommet, les enfants et le chien en dernier. Un chien bien dans ses pattes, connaît sa place au sein de sa famille. Le chien est un prédateur qui a un instinct de poursuite, issu de son ancêtre le loup ; instinct qui a pu être exacerbé chez certaines races par des sélections successives : chez les chiens de chasse, les lévriers et les chiens de berger (poursuite des moutons). Un chien heureux va battre de la queue et s’il est dominant, il avance avec la queue haute. Pour jouer, il a une posture d’invitation au jeu avec l’avant du corps aplati et les fesses relevées. Et quand il se soumet, le chien se couche sur le dos et montre son ventre.

 

  • Le chat est un animal territorial et plutôt solitaire. Il n’a pas de prérogative hiérarchique, ni avec sa famille d’adoption, ni avec les autres chats. Un chat bien dans ses pattes sait qu’il peut aller où bon lui semble sur son territoire (maison, jardin, extérieur). Un chat est un prédateur ET une proie. Il a un instinct de prédation sur de petites proies (oiseaux, souris) et un instinct de fuite face à un poursuivant plus gros que lui. Un chat heureux avance la queue bien haute et s’il est en colère, il bat furieusement de la queue. Un chat qui se couche sur le dos, peut être en posture d’agression face à un « ennemi » ; pour lui, ce n’est en aucun cas une position de soumission.

 

Ainsi, nous remarquons que chats et chiens ont une manière de fonctionner totalement différente. Les chats ont des codes félins spécifiques, compris par les autres chats et les chiens ont des codes canins compréhensibles par les autres canidés.

Lorsque nous faisons cohabiter chien et chat, nous devons leur laisser le temps, à l’un et l’autre, d’apprendre le langage spécifique à chaque espèce ou au moins à le respecter. Mais nous devons aussi, en tant qu’humains, savoir comment agir et éventuellement intervenir ou laisser faire.

 

DANS TOUS LES CAS, POUR PACIFIER LES RELATIONS,

LE CHAT DOIT ÊTRE PLACÉ EN POSITION DOMINANTE PAR RAPPORT AU CHIEN

(nourriture à volonté en position haute, couchage en hauteur)

 

Quels sont donc les différents cas de cohabitation entre chiens et chat ?

1..L’adoption conjointe d’un chiot et d’un chaton :

Nous voilà devant le « cas idéal » : deux bébés, l’un canin et l’autre félin qui vont se découvrir et grandir ensemble. Il s’agit alors souvent de relations fusionnelles entre eux.

Un écueil à éviter, est l’imprégnation de chacun d’eux pour l’espèce de l’autre et d’oublier leur propre appartenance. Il faudra être vigilant et faire rencontrer d’autres chiens et chats au chiot et au chaton, afin de ne pas créer d’éventuels futurs problèmes de comportements. L’avis d’un comportementaliste peut être utile pour anticiper d’éventuels soucis.



2. Adoption d’un chien avec un chat déjà présent :

Vous avez un chat et vous souhaitez adopter un chien. Au préalable, si vous ne connaissez et n’avez l’habitude que des chats, il serait bon de vous renseigner sur le mode de vie des chiens, les différentes races, leurs comportements… Un comportementaliste est tout à fait habilité à vous aider dans vos choix.

Vous pouvez alors vous apercevoir que, finalement, le chien n’est pas fait pour vous.

Et si finalement vous souhaitez avoir un chien, assurez-vous au préalable que votre chat soit capable de supporter l’arrivée d’un nouvel arrivant sur son territoire. En effet, certains chats n’ont jamais été socialisés avec des chiens et cela peut être très violent pour eux de cohabiter avec un canidé.

Dans le cas où votre chat est sociable aux autres espèces, votre choix peut se porter sur un chiot ou un chien adulte.

Les présentations auront lieu en milieu neutre, à l’intérieur (pour éviter les risques de fuite et d’accident), en laissant au chat la possibilité de fuir en hauteur en cas de peur et on laisse du temps pour que les rapprochements se fassent.

On évitera les grands écarts d’âge et les races de chiens toniques (Border, Berger Australien, Jack Russell, …) avec un chat âgé et routinier.

Si vous optez pour un chien adulte d’un refuge, assurez-vous qu’il soit bien socialisé aux chats pour éviter un éventuel accident de prédation.

L’intervention d’un comportementaliste peut vous aider à faire votre choix en amont ou vous guider lors du processus de rencontre.

 

3. Adoption d’un chat avec un chien déjà présent :

Comme mentionné précédemment, assurez-vous que votre chien ne déteste pas les chats. En effet, si votre chien entre en mode « furie et prédation » devant le moindre félin, il est alors absolument exclu d’adopter un chat.

Si vous adoptez un chaton ou un chat, il ne doit, dans un premier temps, ne jamais rester seul avec votre chien quand vous vous absentez. Dans ce cas, pensez à réserver une pièce avec dodo, litière, eau et nourriture, pour votre félin quand vous partez.

Là également, si vous avez des doutes, n’hésitez pas à consulter un comportementaliste qui pourra vous conseiller.

 

4. Chien et chat déjà adoptés et soucis de comportement :

Vous avez déjà adopté chien et chat, mais vous rencontrez des soucis de comportement avec l’un et/ou l’autre.

Ces problèmes sont uniques et sont propres à votre vie et celle de vos animaux. Leurs solutions peuvent être très simples à mettre en œuvre ou demander un peu de temps.

Dans tous les cas, évitez les « solutions-miracles » et autres conseils qui pullulent sur les forums et préférez vous adresser à un comportementaliste qui vous aidera à trouver VOTRE solution.



En conclusion :

La cohabitation entre chien et chat est tout à fait possible et même souhaitable pour l’un comme pour l’autre dans le cadre d’une bonne socialisation.

Le Net regorge de vidéos et belles histoires de chiens et de chats qui sont des compagnons fidèles l’un pour l’autre. C’est à nous, humains, de les aider au mieux lors de leur rencontre et de leur vie avec nous.

Et en cas de difficultés, le Comportementaliste Interprète Animalier sera le meilleur médiateur entre eux et vous.

 

Anne DUDA

 

 

 

Cliquez ici pour visionner le replay de la conférence sur ce sujet !

N’hésitez pas à nous contacter pour toute question ou demande sur contact@comportementalistespourtous.org.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *