Je déménage, comment dois-je m’y prendre avec mon chat ?
21 juin 2018
Pourquoi mon chien fugue-t-il ?
20 septembre 2018
Montrer Tout

LA RONRON THÉRAPIE : Et si le ronron de votre chat avait des vertus thérapeutiques ?

LA RONRON THÉRAPIE : Et si le ronron de votre chat avait des vertus thérapeutiques ?

 

 

La plupart des félins ronronnent dés le plus jeune âge et c’est un mode de communication avec leur mère. C’est d’ailleurs, le premier signal que la mère envoie à son petit, un appel de reconnaissance et d’apaisement qui fonctionne aussi avec l’Homme.

Il traduit un état émotionnel intense comme une profonde relaxation, un moment heureux, de la souffrance ou du stress.

 

Les origines de la « ronron thérapie »

C’est un vétérinaire toulousain qui a découvert cette  « thérapie » naturelle. Ce dernier assure que le ronronnement des chats apaise et agit comme un médicament sans effet secondaire. Quand l’organisme lutte contre les situations pénibles comme le stress ou l’anxiété, le ronronnement du chat émet des vibrations sonores. Celles-ci sont apaisantes et bienfaisantes, à la manière de la musique.

 

 

Les bienfaits de la « ronron thérapie »

Le ronronnement du chat nous mène facilement à l’endormissement, telle une musique de relaxation que l’on écoute.

 

Pourquoi ? Le ronronnement vibre à une basse fréquence, entre 20 et 50 hertz, donc par effet de contagion, notre propre fréquence baisse. Il s’ensuit une baisse du rythme respiratoire, un relâchement des muscles et une diminution du rythme cardiaque. Nous sommes dans un état de relaxation proche de celui de l’endormissement.

 

Comment ?  Nos récepteurs cutanés perçoivent ces vibrations, spécifiques au ronronnement du chat, et provoquent la sécrétion d’endorphines, procurant un état d’apaisement.  Des pensées positives et de bien-être sont alors transmis à notre cerveau. C’est un tranquillisant, somnifère et antidépresseur naturel. Le chat se transforme donc en un véritable petit thérapeute à poils qui peut ponctuellement améliorer notre sentiment de bien-être.

 

 

Savez-vous que caresser un chat fait baisser la tension artérielle et le rythme cardiaque ?

Et le ronronnement facilite en plus  la guérison de troubles ostéoarticulaires, musculaires, tendineux et respiratoires.

D’après les vétérinaires, un chat malade se rétablit trois fois plus vite qu’un chien. Ce ne serait pas dû à une quelconque robustesse supérieure mais aux vibrations émises par son propre corps quand il ronronne.

Le chat agit aussi directement sur notre tempérament. En effet, les propriétaires de chats sont de meilleure humeur que les autres ! La relation avec lui au quotidien limite le sentiment de solitude et réduit les énergies négatives, comme le stress et la tension nerveuse. Son calme et sa façon d’être agissent en bien sur notre état psychique.

 

 

Faites l’expérience de la ronronthérapie et laissez-vous emporter comme une caresse sonore douce et bienveillante, par ce son magique qui ouvre les portes de la sérénité.

 

Vanessa Jacquemin

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *