Que faire si vous trouvez un chaton orphelin de moins de 3 semaines ?
07/12/2017
Quelles solutions pour faire garder Médor et Mistigri ?
25/01/2018
Montrer Tout

Pourquoi mon chien aboie-t-il ?

Il est normal que votre chien aboie, cela fait partie de son comportement naturel !

 

C’est une façon pour lui de communiquer, avec ses congénères et avec vous.

Sa race, son caractère et l’éducation qu’il reçoit sont des facteurs à prendre en compte. Un lévrier Greyhound par exemple, calme et discret sera plus silencieux qu’un malicieux Jack Russel, vif et nerveux.

 

Dans son développement, le chiot commence à émettre de petits aboiements au moment où il peut entendre, vers l’âge de 15 jours. Progressivement, il « perfectionne » et diversifie ses aboiements ; il communique ainsi de mieux en mieux avec sa mère et ses frères et sœurs.

Il aboie lors des jeux notamment, ou bien pour appeler sa mère, pour avertir qu’il est en difficulté, pour signifier qu’il a peur, qu’il est anxieux ou bien en colère.

A l’état naturel, l’aboiement peut être un cri d’alerte pour avertir les autres membres de la meute : « attention, il y a un problème ! ». Cela permet de mettre les chiots à l’abri pour les protéger de l’éventuel danger ; les adultes se tiennent prêts à intervenir si cela s’avère nécessaire.

 

 

 

Vous connaissez sans doute le proverbe :

Chien qui aboie est moins à craindre que chien qui mord sans bruit !

 

 

Sauf cas très particuliers, il est rare qu’un chien morde d’emblée. L’aboiement est justement là pour éviter une agression. C’est un avertissement. En aboyant, votre  chien vous prévient de la présence d’un intrus sur votre territoire : c’est un aboiement d’alerte pour prévenir : « attention, il y a quelqu’un qui est là » ! L’aboiement est ici plutôt court et répété.

Si l’intrus ne tient pas compte de ces avertissements et continue à avancer, le chien peut menacer, l’aboiement devient plus long et plus grave, il peut grogner : « Attention, n’approchez pas ! ». Certains chiens sont très gardiens, donc attention à ne pas dépasser les limites !

Votre chien cherche donc à contrôler les entrées et les sorties : pas question de laisser entrer n’importe qui ! Quand il aboie de cette façon, il se place souvent au portail ou le long de la clôture, ou à la porte quand il s’agit d’un appartement.

 

 

En aucun cas votre chien ne doit se positionner en leader et vous empêcher de laisser entrer ou sortir à votre guise les visiteurs. Il est important qu’il comprenne que son rôle s’arrête à vous alerter.

 

Le chien prévient et le maître décide !

 

Votre chien peut aboyer pour bien d’autres raisons :

il demande une attention : il réclame une caresse, une promenade, son repas, un compagnon de jeu, etc.

Les aboiements sont modulés en fonction de la demande : un aboiement court pour attirer l’attention, des aboiements répétés et plus sonores pour insister sa demande qui devient urgente !

il salue votre arrivée ; ici, les aboiements font partie de la cérémonie d’accueil ! Ils sont dans ce cas plutôt aigus et courts et manifestent de la joie.

il a peur : il aboie au moindre bruit anormal, que ce soit à l’extérieur ou à l’intérieur de la maison (moto qui passe, visiteur à la grille, bruit de sonnette à la télévision, etc) ; votre chien a peut-être été insuffisamment socialisé ou a grandi dans un environnement isolé, peu riche en stimulations ; du coup, il est devenu craintif, hypervigilant et anxieux à chaque changement dans son environnement.  Certains chiens adoptés dans un refuge peuvent présenter ce type de réactions.

 

 

il s’ennuie en votre absence ou souffre d’une anxiété de séparation, l’aboiement est une façon de décharger son état d’anxiété. De la malpropreté et des comportements destructeurs peuvent également être présents.

il est dans un état d’excitation et ne parvient pas à se calmer : cela arrive chez les jeunes chiens débordant d’énergie qui ont un grand besoin de jouer et de se dépenser physiquement ; certains chiens adultes ont tendance à être hyperactifs et avoir des difficultés à se contrôler, du coup, ils aboient plus fréquemment.

 

Savez-vous que sans vous en rendre compte, vous accentuez peut-être les aboiements de votre chien ?

 

S’il aboie au portail et que vous criez au loin pour le disputer, non seulement cela fait deux fois plus de bruit mais vous l’encouragez car vous vous intéressez à lui ! Vous aboyez de concert avec lui !

S’il aboie parce qu’il a peur d’un bruit, peut-être votre réaction est de le rassurer en le caressant ou en lui parlant gentiment. Là aussi, vous renforcez ses aboiements puisqu’il obtient quelque chose d’agréable, il aura d’autant plus envie de recommencer !

 

 

S’il aboie dans un contexte d’anxiété de séparation et qu’avant de partir vous le cajolez, votre départ sera d’autant plus douloureux pour lui, ce qui ne fera qu’amplifier son anxiété et ses aboiements !

 

Comme vous le voyez, votre chien aboie pour vous transmettre une émotion, une humeur, pour s’adapter au mieux à certaines situations qui le mettent en difficulté et en réaction à vos propres comportements.

 

Evelyne Dantel

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *