Quand l’attachement évolue vers un hyper attachement : quelles conséquences psychologiques pour l’animal ?
22 février 2018
4 erreurs à éviter dans l’éducation de votre chien
22 mars 2018
Montrer Tout

Les bases de la communication canine : les signaux d’apaisement

Les bases de la communication canine : les signaux d’apaisement

 

 

Les chiens sont des animaux de meute et ont un langage pour communiquer les uns avec les autres.

Il est nécessaire de connaitre ce langage afin de mieux  comprendre cette espèce si proche de nous et pourtant si différente.

L’utilisation du corps, de la tête, des oreilles, de la queue, des sons, des mouvements et expressions sont les signaux qui constituent le langage canin.

Parmi les nombreux signaux canins, les signaux d’apaisement sont utilisés pour maintenir une hiérarchie sociale saine et résoudre les conflits au sein de la meute. Ils sont utilisés dans un premier temps pour s’apaiser en cas de stress ou d’inquiétude, calmer une situation conflictuelle. Ils expriment également leurs intentions pacifiques ou au contraire leur état émotionnel inconfortable. Ils signifient également aux autres qu’ils peuvent se sentir en sécurité et servent à se lier d’amitié avec les autres chiens ou personnes.

 

 

Dans le développement comportemental du chiot, les signaux d’apaisement font partie de l’apprentissage qu’il acquière auprès de sa mère et de sa fratrie. C’est pour cette raison, que les chiens qui ne sont pas correctement socialisés à leur espèce ou qui sont séparés trop tôt de leur fratrie n’apprennent pas ce langage canin et ont des difficultés  à communiquer ou à se faire comprendre par leur congénères.

 

Pourquoi le chien utilise-t-il des signaux d’apaisement ?

 

Les chiens comme les loups ont le souhait d’éviter les conflits afin de parvenir à une harmonie entre eux. Vivre en paix assure la cohésion du groupe alors que les conflits amènent à des bagarres qui risquent d’occasionner de graves blessures et mettent en péril toute la cohésion de la communauté.

Ils sont donc des animaux qui essaient toujours d’éviter ou de résoudre les conflits.

Ne serait-ce pas nous humains qui sommes le plus souvent l’élément déclencheur des conflits entre nous et notre animal ? par méconnaissance et non observation de leur langage et de leurs signaux d’apaisement ?

 

 

Les signaux de menace font aussi partie du langage canin et il faut savoir que lorsque nous envoyons ce type de signaux par un comportement agressif, violent, non approprié… nous aurons en face de nous un chien qui fera son maximum pour apaiser la situation en vain car nous ne saurons évidemment pas comprendre son message… les conséquences de notre comportement seront une incompréhension et une détérioration de notre relation avec l’animal.

Pourquoi ne pas utiliser nous-mêmes ces signaux d’apaisement afin de pouvoir  communiquer avec notre chien ?

Il est indispensable que les adultes comme les enfants apprennent à décoder le langage canin afin d’éviter des agressions par morsures.

Il y a une nette augmentation d’accidents où le chien agresse et mord un membre de la famille, ce qui engendre abandon et euthanasie.

Une réelle prise de conscience est nécessaire afin que les adultes et les enfants apprennent et comprennent le fonctionnement d’un chien. Ce n’est ni un jouet, ni une peluche que l’on manipule et malmène à son gré.

 

 

Le chien fonctionne avec ses propres codes qui sont très différents des nôtres. Il n’utilise pas un langage verbal comme nous pouvons le faire quand nous sentons un inconfort mais exprime sa peur, sa douleur, son incompréhension face à des situations d’une autre manière. Il vit dans un monde composé de perceptions visuelles, olfactives et auditives et est extrêmement sensible au langage corporel des humains et de ses congénères.

 

Voici quelques exemples de signaux d’apaisement que vous pourrez observer et utiliser :

Tourner la tête :

. Le chien tourne la tête quand un autre chien s’approche de lui afin de l’apaiser.

. Conseil pour l’humain : si un chien a peur et commence à aboyer ou à grogner à votre encontre, cessez votre approche, tournez la tête de côté, cela l’aidera à se sentir mieux.

 

Plisser les yeux :

. Le chien peut les utiliser quand il regarde quelqu’un directement, mais qu’il ne veut pas paraitre menaçant.

. Conseil pour l’humain : beaucoup de chiens supportent mal le contact visuel direct car ils prennent cela pour une menace. Vous pouvez donc l’utiliser pour travailler l’exercice du contact visuel afin de rendre le contact plus doux et plus amical.

 

 

Se détourner :

Pour le chien tourner le côté ou le dos à quelqu’un est très apaisant. Il est utilisé quand un congénère grogne à son encontre ou se comporte de façon menaçante comme par exemple s’il court vers lui trop rapidement.

Il emploiera le même comportement si vous vous dirigez vers lui et qu’il sent que vous êtes en colère ou si vous employez un ton de voix très agacé.

. Conseil pour l’humain : A utiliser si un chien montre des signes de nervosité ou d’agressivité envers vous. S’il vous saute dessus, détournez-vous et en règle générale il s’arrêtera.

Si votre chien vous saute dessus, tournez-lui le dos, cela l’apaisera.

 

Je vous ai donné quelques exemples de signaux d’apaisement afin que vous compreniez bien le sens et la signification de ces postures corporelles. De nombreux ouvrages traitent ce sujet et  je vous conseille donc vivement de les découvrir.

Il n’existe pas de relation harmonieuse quand elle est à sens unique. Une bonne relation se crée sur une communication réciproque et un respect mutuel.

 

Vanessa Jacquemin

 

 

Si vous souhaitez obtenir des conseils à ce sujet, inscrivez-vous à notre rendez-vous hebdomadaire de conseils donnés par notre équipe de comportementalistes (voir rubrique « Comment ça marche » de notre site internet).

contact@comportementalistespourtous.org

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *