Florestan Buchet
Comportementaliste en formation
en Seine-et-Marne (77)

Qui suis-je ?

« Jeune » homme en reconversion pro, j’ai 36 ans et vis en région parisienne ou j’ai grandi et fait mes études d’art (du lycée – art appliqué et architecture – aux études supérieures avec du design automobile). Passionné de photographie (nature, macro, animalière), du monde animal de manière générale, de Taoïsme (arts tradi chinois : kung fu, thé), de musique, jeux vidéos depuis 1980, d’histoire, de reconstitution médiévale…
J’ai surtout travaillé à la CAF du 94 (Val-de-Marne) en tant que technicien de recouvrement puis rédacteur juridique : étude des droits aux allocataires formulant des contestations ou en assignant et rencontrant certains au tribunal pour récupérer de l’argent indûment perçu, parfois de façon frauduleuse. Egalement quelques représentation de l’organisme au tribunal pour plaidoirie. Actuellement au chômage.

Instagram : https://www.instagram.com/florestanmuspellheim/?hl=fr

Facebook : https://www.facebook.com/profile.php?id=100010170254598

Les poilus de ma vie :

Hugin (‘hougueune’)

Adorable chat européen de 6 ans bientôt, craintif mais très joueur et aimant.

Munin (‘mouneune’)

Indépendante chatte de 5 ans bientôt, Affectueuse et discrète.

Mon parcours et projet :

J’ai commencé après un accident de vie, quittant une école de design automobile, avec des boulots alimentaires puis me suis retrouvé à la CAF du 94, notamment sur la fin en tant que rédacteur Juridique (pseudo avocat pour les intérêts de la CAF), puis un peu de développement informatique et enfin un énième job alimentaire qui m’a conduit à un licenciement abusif particulièrement honteux, ce qui m’a valu de me poser les bonnes questions et de me tourner, sans partir dans les détails, vers la présente formation pendant mon chômage.
J’ai également monté un projet de troupe de jongle de feu sur le thème mythologie nordique, quitté il y a deux ans.
Je me tourne vers cette formation après un constat édifiant ainsi que deux questions fondamentales :

  • Vais-je travailler toute ma vie pour un employeur peu scrupuleux ?
  • Comment trouver un métier dans lequel je serai bon et ne ferai que mettre à profit ma passion et mes qualités ?

Rencontrant moi-même certaines difficultés avec mes panthères, le
métier de comportementaliste m’a de surcroît paru bien utile.

Me voilà donc lancé sur cette belle voie, avec pour projet de
m’éloigner de Paris et vivre dans un milieu pauvre en pollutions
diverses, avec un joli bureau à la maison pour conseiller et améliorer
la relation animal-homme.